Le printemps est la saison durant laquelle les acheteurs de résidences canadiens remarquent pour la première fois ce que le gel de l’hiver a laissé derrière lui. Les fissures, les trous et les parties déchirées ou décollées d’un toit ne sont pas uniquement une nuisance visuelle, ces problèmes ne font que s’aggraver lorsqu’ils ne font pas l’objet d’une inspection. C’est pourquoi une inspection résidentielle préachat d’AmeriSpec peut vous éviter les coûts parfois exorbitants associés aux réparations d’un toit.

L’inspection du toit permet de détecter de sérieux dommages causés par l’hiver avant l’acquisition d’une maison

Au changement des saisons, de grandes quantités de glace peuvent s’accumuler. Cette glace fait doucement pression sur le toit d’une maison et sur sa structure globale. La neige lourde et la glace peuvent lentement éroder un toit et causer des dommages à la structure à plus long terme. Ces dommages peuvent entraîner un affaissement dangereux et coûteux. Les maisons plus âgées sont particulièrement plus vulnérables vis-à-vis ce genre de problème. Après tout, les maisons moins jeunes ont connu plusieurs années d’hivers canadiens avec de grands froids et beaucoup de neige. 

Les problèmes de toit couramment soulevés par nos inspecteurs

Les inspecteurs d’AmeriSpec sont hautement qualifiés en inspection de toit et peuvent soulever en un clin d’œil un problème relié au toit d’une maison. Ce qui peut passer inaperçu aux yeux des nouveaux acheteurs peut être évident pour un inspecteur résidentiel qui se spécialise dans l’identification des dommages causés au toit et à la structure des maisons par les hivers canadiens. Les inspecteurs résidentiels d’AmeriSpec peuvent remarquer des bardeaux détériorés, des signes de fuite dans le grenier autour des bandes d’étanchéité ainsi que des taches sur les plafonds qui pourraient autrement ne pas être vus par les nouveaux acheteurs. Ceci dit, il est avantageux de bénéficier de l’expérience des inspecteurs résidentiels d’AmeriSpec pour vous faire économiser, temps et argent, et vous aider dans l’achat de votre prochaine maison.

Infiltration d’humidité

Un toit plus vieux ou mal entretenu est plus susceptible de connaître des problèmes d’infiltration d’humidité qui peuvent tranquillement entraîner encore plus de dommages. Généralement, les maisons plus âgées sont plus à risques puisque les problèmes se posent d’abord au niveau du toit pour ensuite se propager dans la structure. Les signes d’infiltration d’humidité sont souvent subtils, mais un inspecteur résidentiel qualifié peut aisément les remarquer. Si un problème d’infiltration d’humidité n’est pas détecté au moment de l’achat d’une maison, les nouveaux propriétaires devront peut-être dépenser des dizaines de milliers de dollars pour réparer les problèmes associés à la toiture et à la structure.

Accumulations de glace

De grandes accumulations de neige et de glace peuvent entraîner la détérioration importante d’une maison. Si vous achetez une maison qui présente un mauvais drainage et (ou) un mauvais ruissellement de la neige et de la glace, il se pourrait que vous ayez à débourser une petite fortune en frais de réparation. Reconnaissez les signes assez tôt avant de faire l’acquisition de votre maison grâce à une inspection du toit effectuée par AmeriSpec.

Fissuration ou relâchement du calfeutrage

Les maisons plus récentes, celles de cinq ans et moins, peuvent elles aussi démontrer des signes de détérioration du calfeutrage. Les hivers canadiens peuvent ronger la colle qui maintient tout en place et présentent des risques permanents pour les maisons qui semblent pourtant neuves. Plusieurs toits plus vieux peuvent aussi laisser paraître un calfeutrage fissuré dans les solins. Le calfeutrage est le matériel qui empêche l’eau de s’infiltrer par le toit. Avec le temps, le calfeutrage qui tient les solins en place peut s’éroder en raison des conditions météorologies hivernales, entraînant de nouveaux problèmes pour les futurs acheteurs. Il est donc important de procéder à une inspection résidentielle, y compris une inspection du toit, afin de déceler les problèmes de calfeutrage.

Quand inspection du toit rime avec économies de milliers de dollars pour les acheteurs

Les coûts associés aux réparations d’un toit peuvent grimper en flèche si un problème n’est pas décelé à temps. La facture peut même surprendre plusieurs propriétaires. Il est alors dans votre meilleur intérêt de vous assurer que la maison que vous convoitez est exempte de problèmes de toit fondamentaux avant d’apposer votre signature sur le contrat de vente.

Généralement, il faut compter un minimum d’environ 5 000 $ pour apporter des réparations à un toit. Toutefois, dans les cas plus compliqués, la facture peut rapidement s’élever à 15 000 $, voire plus, si la maison démontre de sérieux dommages structuraux causés par le climat hivernal.

Réservez votre inspection résidentielle préachat avec AmeriSpec dès aujourd’hui

Une inspection résidentielle préachat d’AmeriSpec, y compris une inspection du toit, peut potentiellement faire économiser aux acheteurs des milliers de dollars en réparation de toit. L’achat d’une maison représente un événement tellement important dans une vie, il est donc essentiel de démontrer une diligence raisonnable dans la mesure du possible. De cette façon, vous pouvez vous assurer que la maison que vous souhaitez acquérir est le match parfait pour vous. AmeriSpec compte plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des inspections résidentielles. Si vous voulez passer à la prochaine étape qui consiste en une inspection résidentielle préachat, n’hésitez surtout pas à contacter notre équipe au 1 866 284-6010.