La condensation sur les fenêtres en hiver représente clairement un problème pour les courtiers immobiliers

Il est faux de croire que les maisons ne se vendent pas durant la saison hivernale. Puisque la féérie des fêtes ajoute une touche de charme à ce temps de l’année et que plusieurs acheteurs sérieux souhaitent ardemment trouver la maison de leurs rêves, les courtiers immobiliers, partout au pays, devraient toujours prendre toutes les mesures nécessaires pour conclure une vente. Cependant, il faut garder à l’esprit que la condensation qui se forme sur les fenêtres en hiver peut diminuer la valeur d’une propriété. Durant la saison froide, non seulement l’humidité sur les fenêtres n’est pas ce qui est de plus élégant, mais la présence de condensation peut également causer d’autres dommages au bâtiment.

La valeur d’une propriété peut en prendre un coup si une humidité excessive givre les fenêtres durant les mois les plus froids de l’année. Des fenêtres qui suintent en hiver peuvent provoquer des dommages si elles ne font pas l’objet d’une inspection. Ceci dit, l’inspection d’une propriété avant sa mise sur le marché effectuée par un professionnel d’AmeriSpec souligne rapidement les problèmes, notamment l’eau accumulée sur les fenêtres par temps froid. Avant d’annoncer une maison à vendre, le courtier immobilier devrait prendre le temps d’examiner ces problèmes grâce notamment à une inspection résidentielle assurée par un professionnel d’AmeriSpec. Cette inspection peut grandement aider le courtier immobilier à vendre une propriété en un tour de main, à tirer le meilleur parti de chaque visite libre et à demander le plus haut prix possible pour une demeure en faisant preuve de diligence raisonnable avec AmeriSpec.

La condensation sur les fenêtres en hiver ne cause pas que des dommages à la propriété

Les fenêtres embuées d’une propriété nouvellement mise en vente ne nuisent pas seulement au bâtiment, mais aussi à la réputation du courtier immobilier. Il suffit d’imaginer ce qui suit : vous êtes un acheteur potentiel et l’une des premières choses que vous apercevez est la condensation sur les fenêtres de la propriété que vous convoitez. Comme plusieurs acheteurs canadiens, vous vous dites : si je paie un prix fort pour l’acquisition d’une maison, je m’attends à ce que celle-ci m’éblouisse à la première visite, même durant l’hiver.

La condensation n’est pas uniquement une nuisance visuelle, elle est également le signe avant-coureur d’autres problèmes sérieux dans la maison et il fort possible que les acheteurs éventuels veulent réviser à la baisse le prix demandé s’ils doivent remplacer les fenêtres pour s’assurer que la propriété soit habitable avant d’y emménager.

Lorsque l’humidité s’accumule dans une maison sans ventilation adéquate, les températures extérieures plus froides peuvent endommager les cadres de fenêtre. De simples gestes comme prendre une douche ou cuisiner créent une accumulation d’humidité dans la maison. Lorsqu’une humidité excessive entre en contact avec une fenêtre froide, une condensation se produit. Les conséquences peuvent être coûteuses si le problème est ignoré. Avec le temps, les cadres de fenêtre peuvent se détériorer, de la moisissure peut y apparaître et les cloisons sèches peuvent aussi être endommagées. Au final, il est fort à parier que les acheteurs potentiels devront mettre de l’argent de côté pour régler un problème de forte condensation dans une maison.

Les courtiers immobiliers très proactifs savent que cela peut devenir un désastre à plus long terme et que la condensation présente dans une propriété peut décourager bon nombre de clients à faire une offre d’achat.

La condensation sur les fenêtres en hiver : quelques conseils pratiques pour les courtiers immobiliers au Canada

Si une propriété laisse paraître une condensation sur les fenêtres, il est possible de remédier à la situation avant la mise sur le marché de la maison grâce à quelques astuces simples et rapides. Bien qu’il existe plusieurs façons de régler le taux d’humidité dans une demeure, une inspection résidentielle complète menée par un professionnel d’AmeriSpec peut soulever les défectuosités d’une maison avant que celles-ci ne se transforment en des problèmes plus sérieux.

  • Retirer les plantes qui se trouvent dans la maison dans le but de faire chuter le taux d’humidité. Les plantes dégagent de l’humidité autour d’elles et devraient être retirées des lieux avant la mise en vente de la maison.
  • Installer des ventilateurs d’évacuation (ou les remplacer) dans la cuisine et dans les salles de bains de la maison et voir à ce que l’air humide puisse être ventilé vers l’extérieur. Les nouvelles résidences sont reconnues pour avoir une ventilation insuffisante. Dans certains cas, les courtiers immobiliers devraient suggérer l’installation d’un ventilateur adéquat dans les salles de bains avant la mise sur le marché de la maison.
  • Déplacer le mobilier loin des fenêtres pour permettre à la condensation de sécher par les registres. Faire fonctionner le ventilateur du système de chauffage de même que les ventilateurs d’évacuation.
  • Installer de nouvelles contre-fenêtres ou des fenêtres à simple vitrage dans les pièces de la maison à fort risque de condensation.
  • Lever les stores et ouvrir les rideaux pour permettre une bonne circulation d’air entre les différentes pièces de la maison.
  • Placer un déshumidificateur dans les endroits particulièrement humides comme une salle de bains ou un sous-sol. Il est important de vider le déshumidificateur au moins une fois par semaine. Certains modèles peuvent contrôler un niveau d’humidité élevé sur un même étage.

La condensation sur les fenêtres en hiver se produit sur tous les types de fenêtres

La condensation qui se forme entre deux parois de verre est assurément le signe qu’un joint n’est plus étanche. Cela signifie que la fenêtre doit être remplacée. Les fenêtres à double vitrage ont une durée de vie limitée et doivent être remplacées lorsque l’humidité s’accumule entre les deux parois de verre. Les maisons plus anciennes dotées de fenêtres à simple vitrage sont reconnues pour produire de la condensation, particulièrement durant l’hiver.

Quand inspection résidentielle avant une mise sur le marché rime avec AmeriSpec

Si vous avez des inquiétudes à propos de la formation de condensation sur les fenêtres d’une demeure, attaquez-vous au problème sans tarder en contactant AmeriSpec pour une inspection avant la mise en vente. Nos inspections résidentielles comportent plus de 1 000 points de contrôle pour environ 400 éléments entourant une propriété, dont les fenêtres. Une inspection résidentielle complète peut pointer les problèmes associés à la propriété avant sa mise sur le marché afin que vous puissiez la vendre en toute quiétude et demander un prix des plus compétitifs.

Tracez un portrait clair pour les acheteurs éventuels et assurez-vous que la propriété brille de mille feux. Trouvez un inspecteur dans votre région et prenez rendez-vous dès maintenant pour une inspection résidentielle.