En tant que propriétaire ou locataire d’une copropriété, vous pensez peut-être que votre assurance habitation est incluse dans vos frais mensuels de copropriété. Détrompez-vous. Bien que le syndicat de copropriété doive assurer l’immeuble, cette assurance ne couvre pas tout. Les propriétaires et les locataires peuvent éviter de coûteux contretemps en prenant les mesures suivantes :

Soyez sur vos gardes : Soyez régulièrement à l’affût de tout dommage possible, même mineur, aux murs, plafonds, planchers, comptoirs, portes et fenêtres. Assurez-vous de vérifier sous les éviers pour détecter toute fuite ou tout autre problème concernant vos tuyaux. Plus tôt vous décèlerez ces problèmes, plus ils seront faciles à résoudre. Si vous avez un balcon, inspectez-le en cas de dommages causés par les intempéries ou encore un logement adjacent – comme, par exemple, un ruissellement d’eau provenant du balcon au-dessus qui peut causer des taches de rouille.

Vérifiez vos appareils : La cuisine est la pièce où se trouve le câblage le plus complexe dans la plupart des maisons. Si vous utilisez une rallonge pour l’un de vos appareils, assurez-vous d’employer celle qui convient – certaines rallonges sont homologuées, par exemple, pour l’utilisation avec les appareils de chauffage et les climatiseurs, tandis que d’autres sont expressément prévues pour un usage à l’extérieur. Aussi, vérifiez la présence de traces de brûlure autour des prises de courant pour les appareils tels que votre lave-vaisselle, réfrigérateur, laveuse, sécheuse et climatiseur. Si vous êtes locataire, ne vous fiez pas seulement au propriétaire de l’immeuble pour effectuer ces vérifications; faites-les vous-même, et informez-le de tout problème afin qu’il puisse y remédier.

Obtenez la bonne assurance : Si vous êtes un copropriétaire, vous aurez besoin d’une assurance habitation qui couvre aussi les biens immobiliers de votre copropriété, comme vos comptoirs, votre baignoire et votre lavabo, ainsi que toute amélioration apportée, comme, par exemple, la pose d’un nouveau revêtement de sol ou la rénovation de la cuisine. Si vous êtes locataire, assurez-vous que vos biens personnels sont couverts, ainsi que tous frais de subsistance supplémentaires subis si vous ne pouviez vivre dans votre logement en raison d’une réclamation.

Obtenir une bonne assurance pour votre copropriété pourra vous permettre d’éviter des surprises coûteuses et indésirables.

www.leditionnouvelles.com