Les acheteurs ont beaucoup de choix quand il s’agit de choisir le type de maison qu’ils achèteront. Vous pouvez acheter une nouvelle construction, une maison de ville, une maison unifamiliale ou un condominium.

Ce dernier est une excellente option pour les premiers acheteurs, les jeunes professionnels et les retraités ou ceux qui cherchent à réduire la grandeur de leur propriété. Cela ne veut pas dire que tous les condos sont abordables. Une unité spacieuse dans un bâtiment bien aménagé peut facilement se vanter d’une étiquette de prix dans les millions avec des frais de copropriété allant jusqu’à 1 000 $ par mois.

Quelle que soit votre gamme de prix, il y a quelques éléments à considérer et à rechercher avant de d’acquérir un condo.

Le premier facteur à considérer est celui des frais de copropriété. Peut-être l’un des grands mystères de l’accès à la propriété, ces frais peuvent transformer un achat direct en ce qui semble être une location, avec des paiements mensuels à prendre en ligne de compte dans votre budget aussi longtemps que vous vivez à cette adresse. Si vous n’avez jamais payé de frais de condo avant et que le concept vous effraie, prenez quelques minutes ici pour comprendre ce qu’ils sont et ce qu’ils couvrent:

• Le coût de l’entretien des espaces communs (ascenseurs, jardins intérieurs et extérieurs, halls et couloirs, etc.) et leur maintien en bon état de fonctionnement.

• L’entretien des équipements tels que les salles de sport, les piscines, les salles de théâtre, les spas et les salles de réception.

• Le déneigement, la réparation ou réfection du toit et les assurances.

Vous voudrez également réfléchir aux équipements de l’immeuble. Avant de déménager dans un condo, décidez si les aménagements et services offerts sont des avantages que vous utiliserez assez souvent pour justifier les frais que vous payerez chaque mois.

Une dernière considération est le certificat d’état de la société de copropriété. Un certificat d’état est le premier regard d’un propriétaire de copropriété sur la santé financière de son investissement potentiel. Ce rapport complet donne tous les détails sur les frais actuels que les propriétaires paient, les hausses importantes de frais qui peuvent être à l’horizon et les privilèges ou arriérés dus par un ou plusieurs propriétaires particuliers. Les états financiers font également partie du certificat de statut et montrent les tendances des dépenses et des recettes du passé et fournissent des comparaisons des coûts réels et prévus d’une société. Pour mettre la main sur le certificat d’état d’un condominium, vous devez soumettre une demande écrite à la société de gestion du conseil d’habitation, plus un frais de 100 $. Ils ont 10 jours, comme l’exige la loi, pour fournir le certificat.