Selon un sondage réalisé à l’échelle du pays et mené par First Alert, la plupart des Canadiens ne sont pas suffisamment protégés et préparés lorsqu’il est question de sécurité en matière d’incendie et de risques liés au monoxyde de carbone (CO). Toutefois, octobre étant le mois de la prévention des incendies, c’est le moment tout indiqué de dresser une liste des tâches à effectuer pour protéger votre maison et votre famille contre les menaces associées à la fumée, au feu et au CO.

Protégez-vous contre le “tueur silencieux”. Le monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore, est la principale cause d’intoxication accidentelle. Seul un détecteur peut en déceler la présence et pourtant, plus du tiers des foyers canadiens ne dispose pas d’un détecteur de CO. Bénéficiez d’une protection sans souci en installant des détecteurs à pile scellée ayant une durée de dix ans et qui n’a pas besoin d’être remplacée. Vérifiez vos détecteurs tous les mois en appuyant sur le bouton « test ».

Installez des détecteurs de fumée. Près de 20 % des maisons à deux étages ne disposent que d’un seul détecteur de fumée. Pour bénéficier de la meilleure protection possible, installez des détecteurs de fumée et de CO dans chaque chambre à coucher, à proximité des endroits où dorment des personnes et à chaque étage de la maison. Pour une sécurité accrue, choisissez des modèles combinés fumée/CO, comme le détecteur de monoxyde de carbone et de fumée muni d’une pile d’une durée de dix ans First Alert. Mince et d’apparence contemporaine, il s’installe discrètement sur un mur ou au plafond.

Préparez-vous à combattre les petits incendies. En plus d’avoir des détecteurs, vous et votre famille devez absolument disposer d’extincteurs d’incendie – et vous devez savoir comment les utiliser – pour assurer votre sécurité à la maison. Mettez les extincteurs dans des endroits facilement accessibles et à chaque étage de la maison, ainsi que dans la cuisine et le garage.

Répétez votre plan d’évacuation d’urgence. Une étude indique que parmi les 56 % de personnes qui disposent d’un plan d’évacuation, une sur cinq seulement en fait l’exercice deux fois par an. Invitez tous les membres de la famille à participer à l’élaboration du plan et faites un exercice d’évacuation au moins deux fois par année. Selon ce plan, munissez vos chambres situées à l’étage d’échelles de secours et montrez à tous comment les utiliser. Déterminez deux sorties pour chaque chambre et fixez un point de rassemblement à l’extérieur. Rappelez à tous les membres de la famille que lorsqu’ils sont arrivés au point de rassemblement convenu, ils doivent attendre que les pompiers leur donnent l’autorisation de regagner la maison.