Les types d’insectes et d’animaux nuisibles domestiques varient considérablement d’un bout à l’autre du pays et comportent notamment les oiseaux, les chauves-souris, les souris, les écureuils, les ratons laveurs, les insectes, les termites, les bostryches, les fourmis, les insectes qui piquent et bien plus. Les insectes et les animaux nuisibles peuvent entrer dans une maison par les principales ouvertures pratiquées dans le bâtiment telles qu’un conduit de cheminée, une cheminée d’appel, un ventilateur d’évacuation d’air de cuisine ou de salle de bain, un évent de sécheuse, une ouverture dans la bordure du toit ou un soffite, un trou dans une fenêtre ou une moustiquaire, un mât électrique aérien ou un conduit sanitaire dans la fondation.

La plupart des insectes et certains petits animaux (par exemple, les souris) peuvent se frayer un chemin vers une maison grâce à des trous et des orifices de très petite dimension (soit ¼ pouce de diamètre). Les insectes qui percent le bois sont uniques puisqu’ils n’ont nul besoin de trou dans le bâtiment pour s’y faufiler. Par exemple, les termites et les bostryches entrent généralement dans une maison par un bois exposé dans le périmètre inférieur du bâtiment.

Qu’est-ce qu’une intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles?

Une intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles est une invasion ou une attaque d’insectes et d’animaux nuisibles dans une maison, qui se veut particulièrement soudaine ou rapide. Une variété d’insectes et d’animaux nuisibles, des rongeurs aux bestioles, peuvent se pointer sans même avoir été invités et peuvent surtout causer des ravages à une maison et au bien-être de ses occupants.

Quelles sont les principales inquiétudes à avoir en matière de santé et de sécurité relativement à l’intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles?

Voici quelques problèmes liés à la santé et à la sécurité en présence d’insectes et d’animaux nuisibles :

Les souris et autres rongeurs peuvent mâchouiller le revêtement des fils électriques et certains animaux nuisibles peuvent parfois faire leurs nids ou leurs gîtes dans les panneaux électriques, ce qui peut causer un problème de sécurité électrique pouvant provoquer une électrocution ou un incendie. Ce qui explique l’importance de répondre rapidement au contrôle ou à l’élimination d’insectes et d’animaux nuisibles dès les premiers signes d’intrusion dans une maison. Il est aussi recommandé de contacter un électricien titulaire d’un permis si des réparations aux systèmes électriques doivent être effectuées.

Un nid d’oiseaux ou de rongeurs construit dans un conduit de cheminée peut passer inaperçu tout l’été, mais à l’arrivée du temps plus frais à l’automne, ce même nid peut nuire à une ventilation adéquate et faire en sorte que le gaz de combustion des appareils reste dans la maison. Ceci peut causer des gaz d’échappement dangereux comme le monoxyde de carbone. Par mesure de sécurité, il est conseillé d’installer un pare-étincelles sur chaque conduit de cheminée afin d’empêcher l’entrée d’insectes et d’animaux nuisibles. De plus, il est recommandé de faire inspecter annuellement chaque cheminée par un entrepreneur qualifié pour s’assurer que le conduit n’est aucunement obstrué.

Les fèces de chauves-souris et de certains oiseaux peuvent entraîner une prolifération fongique qui se veut toxique et qui peut causer une maladie appelée histoplasmose, une maladie potentiellement grave. Si des matières fécales de chauves-souris ou d’oiseaux sont présentes dans un grenier, celles-ci ne doivent pas être remaniées ou doivent être retirées par un entrepreneur qualifié qui portera les vêtements de protection appropriés et qui sera en mesure de disposer des fèces en toute sécurité.

Souvent, les trous creusés par les animaux nuisibles qui s’invitent à la maison deviennent une source potentielle de moisissure dans le grenier, dans les murs, etc. La moisissure ainsi formée peut rester dissimulée et peut prendre beaucoup de temps à sécher. Cet environnement est donc idéal pour sa croissance et peut présenter un problème de santé, particulièrement si les occupants de la maison sont allergiques à la moisissure.

Quels types de dommages à la propriété une intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles peut-elle causer?

Voici les principaux dommages à la propriété que peuvent causer ces ravageurs :

Dommages causés aux bardeaux

La détérioration des bardeaux peut survenir si les animaux nuisibles marchent continuellement sur la toiture ou si des excréments d’oiseaux s’y trouvent sans cesse en abondance. Les ratons laveurs peuvent même déchirer les bardeaux d’une toiture pour avoir accès au grenier. D’autres animaux peuvent aussi accéder au grenier en endommageant les bordures de toit et les soffites ou encore les cheminées d’appel. De plus, l’eau accumulée dans les très petits trous creusés par les ravageurs peut entraîner plusieurs problèmes, en passant par des dommages esthétiques aux finis intérieurs jusqu’à la pourriture du bois de la structure, et ce, surtout si la moisissure persiste durant une longue période.

Dommages causés à la structure

Les insectes qui percent le bois, tels que les termites, les bostryches et les fourmis charpentières, peuvent causer de sérieux dommages à la structure. Malheureusement, ces dommages sont souvent cachés derrière les murs et peuvent ne pas être détectés avant longtemps. Bien souvent, on constate ces dommages après l’intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles.

Dommages causés à l’isolation

Les dommages causés à l’isolation du grenier sont souvent occasionnés par des animaux de plus grande taille, comme les ratons laveurs. Dans certains cas, ces derniers peuvent compresser l’isolation jusqu’à 25 % de son épaisseur originale lorsqu’ils fouinent et fouillent dans le grenier. Cela réduit largement les espaces d’air des matériaux isolants et rend l’isolation moins efficace. Ceci dit, après le passage d’un tel ravageur, il est important de faire gonfler l’isolation compressée, et dans certains cas, d’ajouter de l’isolant afin de restaurer ou d’améliorer l’efficacité énergétique dans cet espace.

Quelles sont les techniques de lutte antiparasitaire à envisager pour contrôler l’intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles dans une maison?

Un problème de ravageurs particulier nécessite bien souvent une solution particulière ou adaptée que peut proposer un entrepreneur qualifié. Toutefois, il existe plusieurs techniques pour lutter contre les ravageurs que les propriétaires peuvent adopter.

Voici les principales techniques qui peuvent s’avérer utiles pour lutter contre les ravageurs :

Calmoter les ouvertures

Avant tout, il est essentiel de sceller les ouvertures dont la taille est de plus de ¼ de pouce de diamètre à l’extérieur du bâtiment. Cette étape peut comprendre la réparation d’une section de la boiserie, l’installation d’un écran protecteur sur une bouche d’aération ou d’un pare-étincelles sur un conduit de cheminée. Voir à ce que toutes les ouvertures soient calmotées. Les grosses branches d’arbre doivent être coupées de façon à libérer le toit et restreindre l’accès à la maison. Si les animaux nuisibles, tels que les souris, ont déjà trouvé refuge dans la maison, l’installation de trappes ou d’appâts empoisonnés pour les capturer peut s’avérer efficace. Si les souris survivent, ou si un animal nuisible de plus grande taille se trouve dans la maison, nous recommandons de faire appel à un exterminateur professionnel.

Ceci dit, puisque les insectes sont souvent plus petits que ¼ pouce de diamètre, le fait de sceller les ouvertures à l’extérieur de la maison pour prévenir l’entrée d’insectes ne se veut pas très efficace. Cependant, cette première étape représente tout de même un geste logique à poser pour réduire l’entrée potentielle de ravageurs dans la maison. Plusieurs propriétaires utilisent des insecticides ou des pesticides pour tuer les insectes ou du moins convaincre cette faune de rester à l’extérieur. Dans certains cas, quelques insectes volants, tels que les abeilles et les guêpes, tentent de construire leurs nids ou leurs ruches dans les cavités extérieures en entrant par les trous d’évacuation à la base d’un revêtement en brique. Les trous d’évacuation sont l’un des quelques endroits à l’extérieur de la maison qui ne doivent pas être scellés puisqu’ils permettent aux matériaux qui se trouvent derrière le revêtement en brique de sécher adéquatement. Or, il est possible d’insérer de la laine d’acier dans les trous d’évacuation pour prévenir l’intrusion d’insectes tout en permettant à l’air de sécher les matériaux de construction.

Se débarrasser du bois à proximité de la maison

Pour repousser l’entrée de termites, il est recommandé d’éliminer toute trace de bois entre le sol et la maison à l’extérieur du bâtiment. Cela inclut l’élimination du bois en contact avec la terre souvent associé aux piquets de clôture et de terrasse, les revêtements de bois et toute végétation qui pousse près de la maison. En présence d’insectes qui percent le bois, il est recommandé de contacter un entrepreneur qualifié étant donné la nature particulière et parfois réglementée des méthodes de traitement.

Ne pas laisser les ravageurs envahir la maison

L’intrusion d’insectes et d’animaux nuisibles est une source de problème? Il y a toujours une lumière au bout du tunnel. Notre équipe d’inspecteurs peut identifier tout problème de ravageurs et plusieurs exterminateurs professionnels sont là pour éliminer de façon permanente la présence de ravageurs dans la maison.