Que ce soit un projet de bricolage, ou un projet pour lequel vous engagez un professionnel, une rénovation peut ajouter beauté et confort à votre espace de vie.

Mais avant de commencer, sachez que certains meubles et matériaux de construction faits de bois composite peuvent être une source de formaldéhyde.

Le formaldéhyde est un gaz incolore que l’on trouve communément dans l’air, à l’intérieur des maisons.

Il peut provenir de la fumée de tabac, de la fumée de bois et du fait de cuisiner. Il provient aussi de bois composite, fabriqué en combinant des fibres de bois et des adhésifs, pour construire des placards, des comptoirs, le revêtement de sol, les moulures et les meubles.

L’exposition à la substance pendant une longue période de temps, est liée à des problèmes respiratoires et une sensibilité allergique accrue, spécialement chez les enfants. À de hauts niveaux, elle a été liée aussi au cancer des voies respiratoires.

En 2010, la Californie a adopté des réglementations visant à réduire le formaldéhyde provenant de produits de bois composite. Les États-Unis ont ensuite élargi ces réglementations à tout le pays.

En 2016, l’Association canadienne de normalisation (CSA) a développé une norme volontaire sur les émissions de formaldéhyde pour les produits de bois composite fabriqués au Canada. Ses limites d’émission sont en harmonie avec les réglementations californiennes.

Santé Canada est en train d’élaborer des réglementations qui vont aussi viser les produits de bois composite. Ces nouvelles réglementations devraient entrer en vigueur en 2019. Jusque-là, vous pouvez limiter votre exposition à ce produit en suivant ces conseils :

Comprenez ce que vous achetez. Cela contient-il un produit de bois composite? Si oui, y a-t-il une étiquette qui déclare qu’il se conforme au « California Air Resources Board » (CARB) ou à la norme CSA? Recherchez les étiquettes où sont inscrits des énoncés comme « Californie 93120 Phase 2 conforme pour le Formaldéhyde, certifié conforme à CAN/CSA-O160, se conformant à CAN/CSA-O160, et produit en conformité avec TSCA Titre VI. Si vous n’en êtes pas sûr, n’ayez pas peur de poser la question au vendeur.

Maintenez les émissions de produits de bois composite à un faible niveau. Achetez des articles – particulièrement avec la norme CARB ou CSA – qui ont une faible émission ou qui ont du plastique stratifié ou un revêtement sur tous les côtés, ou bien scellez ces articles vous-mêmes chez vous.

Limitez l’exposition aux produits ménagers et de construction. Choisissez des formulations sans ou à faible niveau de formaldéhyde, si elles sont disponibles. Demandez des détails aux commerçants ou aux fabricants.

Assurez-vous qu’il y ait une bonne ventilation. C’est essentiel quand vous faites n’importe quelle rénovation, particulièrement pour les projets de peinture ou de vernissage, et quand vous installez de nouveaux sols en utilisant des colles ou des produits adhésifs.