Ces deux maladies semblent aller de pair dans les conversations de tous les jours. C’est particulièrement vrai dans le contexte des allergies environnementales. Or, bien qu’il y ait un lien, les allergies et l’asthme sont deux maladies différentes et non des termes interchangeables.

Les personnes allergiques n’ont pas toutes l’asthme, et vice-versa. Toutefois, chez les personnes qui ont à la fois des allergies et l’asthme, il peut y avoir un lien direct entre les deux.

Un certain nombre de facteurs peuvent conduire une personne à développer l’asthme, et un nombre égal – voire plus grand – de déclencheurs peuvent causer une crise d’asthme. Ces éléments varient d’une personne à l’autre; ce qui déclenche des symptômes chez une personne pourrait ne pas affecter une autre personne.

Les déclencheurs d’asthme sont des éléments qui aggravent les symptômes d’asthme en irritant les voies aériennes. Les déclencheurs répandus incluent l’air froid, la fumée, les parfums, les allergies alimentaires et l’exercice. D’autres types de déclencheurs (parfois appelés « inducteurs ») ont pour effet de faire enfler et rougir les voies respiratoires et d’y causer une accumulation de mucus. Ces facteurs incluent les infections virales et les allergies aux animaux, au pollen, à la poussière, aux moisissures ou à d’autres choses. L’asthme allergique est un type d’asthme spécifique qui est déclenché par les allergies.

L’asthme affecte chaque personne différemment et il est important d’y être préparé-e. Chaque personne ayant l’asthme devrait élaborer un plan d’action avec son professionnel de la santé pour contrôler ses symptômes d’asthme.

Pour plus d’information, allez à poumon.ca.